Afrique - hôtellerie fait preuve d’une résilience

Afrique: hôtellerie fait preuve d’une résilience à toute épreuve

Afrique: hôtellerie fait preuve d’une résilience à toute épreuve

Les activités hôtelières en Afrique sont en croissance continue malgré la crise économique que divers pays de l’espace continental connaissent, renseigne le rapport 2017 de W Hospitality group.

Un peu surprenant. On peut le dire eu égard à l’actualité. D’après le rapport 2017 du groupe d’experts du W Hospitality sur les activités hôtelières en Afrique, le secteur a enregistré une forte croissance malgré les diverses crises qui ont secoué le continent et qui sont dues aux troubles des cours mondiaux des matières premières. Le développement d’hôtels connait ainsi sur la période considérée, une augmentation de 13%. Pour le think tank, cette progression est conforme à la dynamique que connait le secteur depuis quelques temps déjà. Ces dernières années, on a pu constater dans le secteur une importante évolution du volume d’activités, avec l’implantation de plusieurs chaînes hôtelières étrangères, dont AccorHotels, Hilton, Marriott, etc. Celles-ci se font fortement représenter sur le marché africain installant leurs établissements dès que l’opportunité se présente. Ce foisonnement suit aussi les politiques touristiques des divers Etats, surtout ceux de l’Afrique de l’est et du nord, qui voient débarquer chaque année des millions de touristes dans leurs zones.

Ainsi, en 2016, en Afrique, le nombre de chambres d’hôtel a augmenté pratiquement d’un tiers, atteignant les 64 000 pour 365 hôtels. Les progressions ont été surtout observées en Afrique noire où il y a eu une évolution de 42,1% par rapport à 2015. Quant à l’Afrique du nord, elle n’a connu qu’une modeste progression de 7,5% sur la même période. Dans la catégorie pays par pays du classement, l’Angola qui figurait pour la première fois dans le top 10 prenait la tête, faisant perdre à l’Egypte sa deuxième place, grâce à un accord signé avec AccorHotels.

Une preuve d’une confiance dans l’investissement hôtelier en Afrique
Les avancées connues par les activités hôtelières en Afrique malgré la crise montrent que les investisseurs n’ont jamais arrêté de faire confiance à ce secteur. « La preuve apportée par notre enquête de réseau est évidente ; les investisseurs demeurent confiants pour le futur de l’industrie hôtelière sur le continent », déclarait Trevor Ward, directeur général de W Hospitality Group, en 2016. Selon lui, même si elle subit quotidiennement des assauts concernant la baisse des prix des marchandises, les problèmes de fluctuation des cours, les défis politiques et le manque d’infrastructures, l’Afrique demeure un continent »fort ».

Notons par ailleurs que, les chiffres publiés par le rapport 2017 du W Hospitality sur les activités hôtelières en Afrique seront à l’ordre du jour et constitueront un sujet de discussion pour les dirigeants des industries hôtelières et les représentants gouvernementaux africains à l’occasion du 7ème Forum africain d’investissement hôtelier (AHIF) organisé par Bench Events et qui a lieu du 04 au 06 octobre 2017 dans la capitale rwandaise Kigali.
source la tribune afrique
HôtelsAfrik – Actualité des professionnels du tourisme

Le partage c'est la vie !

Commentaire

comments

Post Author: Youssou Mboup