Côte-d’Ivoire-Tourisme-écologique-2020

Côte d’Ivoire -Tourisme : «Promenade de front de mer » un joyau écologique d’ici 2020

«Promenade de front de mer », c’est le nom de l’important projet touristique dont les travaux viennent d’être lancer à Port-Bouët, commune sud d’Abidjan, par le gouvernement ivoirien. Un joyau écologique dont l’objectif est de donner un attrait particulier à la plage de cette cité à la fois balnéaire et aéroportuaire.

Projet gigantesque
En tout cas, le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Amedé Kouakou, et son collègue Siandou Fofana du Tourisme ont donné le premier coup de pioche symbolique marquant l’ouverture du chantier. C’était le jeudi 11 mai 2012 sur cette plage, allant de la cité universitaire de Port-Bouët, au carrefour Anani sur l’axe menant à la ville de Grand-Bassam, rapporte l’AIP.

« C’est un projet important et gigantesque qui va être réalisé au bord de la mer au niveau de Port-Bouët pour donner un attrait particulier à cette plage. L’objectif de la Côte d’Ivoire, c’est d’attirer beaucoup de touristes et lorsque les touristes arrivent il faut qu’ils aient des endroits où se recréer », a décrit Amedé Kouakou. Il a expliqué que la mise en œuvre de ce projet, va à terme donner un attrait particulier à la Côte d’Ivoire.

Ces travaux qui marquent la première phase du projet, sont évalués à 6,7 milliards de FCFA. Ils comprennent l’aménagement de pistes cyclables, de zone de parking, de postes de police, de toilettes, d’aires de jeux (….). Tout ceci dans un cadre alliant « culture, commerce, sport, loisirs, environnement et tradition ». Le chantier va durer 18 mois et est financé, pour cette étape inaugurale, par l’Etat ivoirien, en attendant que des investisseurs privés prennent le relais, ont indiqué les ministres.

« C’est une volonté du gouvernement de faire de cet espace, un cadre approprié pour les ivoiriens et les touristes. Etant entendu que le secteur privé viendra prendre le relais, il leur reviendrait d’asseoir une gestion qui répondra à un cahier des charges qui va mettre un accent particulier sur la volonté du gouvernement à faire de ce cadre, un cadre hygiénique, approprié pour tout usager qui souhaiterait passer du temps ici », a pour sa part indiqué le Ministre du Tourisme.

L’Aérocité en perspective
Au-delà de toute vraisemblance, « Promenade de front de mer » pourrait être une aubaine pour remettre en lumière un autre projet plus grand : l’Aérocité qui peine depuis plusieurs années à connaitre un début de réalisation. En effet, il s’agit d’un projet de construction d’une ville futuriste prévue pour s’étaler sur 3700 hectares dans le périmètre de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny. Il prévoit la construction d’hôtel de luxe dont les premières, Radisson Blu et Onomo, sont déjà sortis de terre ainsi qu’un complexe immobilier (à réaliser) comprenant 40 à 50 villas dans un compound sécurisé.

L’Aérocité d’Abidjan, c’est aussi un parc aquatique de plusieurs hectares, avec des bungalows (hébergements touristiques), un hôtel 5 étoiles, des bureaux et des commerces, un parc des expositions, centre de congrès proposant à terme 27.000 m² de surfaces d’expositions, extensibles à 10.000 m² (parvis aménagé) et un parking de 1100 places. Le montant global pour la réalisation du projet est évalué 1000 milliards de francs CFA.
source la diplomatique abidjan
HôtelsAfrik – Promotion Tourisme Durable

Le partage c'est la vie !

Commentaire

comments

Post Author: Youssou Mboup