Tourisme urbain

Le potentiel du tourisme urbain et la nécessité d’évoluer vers des pratiques plus durables

Des ministres du tourisme des quatre coins du monde et des représentants du secteur se sont réunis à Madrid le 10 mai pour partager leurs expériences en matière de gestion du tourisme urbain. La table ronde était organisée par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Ministère espagnol de l’énergie, du tourisme et du numérique et la ville de Madrid.

Programmée dans le cadre des activités de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement, la rencontre a également coïncidé avec la session du Conseil exécutif de l’OMT qui se tient actuellement à Madrid.

La table ronde s’est ouverte par des allocutions prononcées par le Coordonnateur général de la mairie de Madrid, M. Luis Cueto, la Secrétaire d’État espagnole au tourisme, Mme Matilde Asían, le Président et Directeur général du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), M. David Scowsill, et le Secrétaire général de l’OMT, M. Taleb Rifai.

« Le tourisme a des répercussions en termes d’emploi et de diversification et il importe d’examiner les gains qu’en tirent les sociétés au niveau des destinations », a déclaré M. Luis Cueto.

Mme Matilde Asían a fait savoir que le Gouvernement espagnol place le développement durable, ainsi que l’accessibilité, la technologie et l’innovation, au cœur de sa politique touristique, conformément aux priorités fixées par l’OMT. « Le Ministère de l’énergie, du tourisme et du numérique œuvre de manière à répartir la richesse et les emplois créés par le tourisme sur l’ensemble du territoire espagnol tout au long de l’année, en misant sur la diversification et l’offre de nouveaux produits », a-t-elle ajouté.

« En 2008, 50 % de la population vivait en ville et près de la moitié des voyages étaient liés au tourisme. Il est donc essentiel d’intégrer les besoins des touristes dans les plans d’aménagement urbain. L’économie du partage, qui représente une formidable opportunité pour le développement du tourisme urbain, constitue l’une des solutions aux défis de demain », a indiqué de son côté M. David Scowsill.

« Le tourisme est un vecteur de transformation qui peut changer le monde, et l’Année internationale du tourisme durable pour le développement offre une occasion unique d’améliorer les stratégies pour renforcer le secteur. Les villes sont des pôles d’attraction et leur lien avec le tourisme revêt une grande importance », a relevé pour sa part M. Taleb Rifai.

Le tourisme est devenu l’un des moteurs les plus efficaces de l’économie, de la vie sociale et de la géographie pour de nombreuses villes, principalement en raison des processus d’urbanisation. Plusieurs défis doivent néanmoins être relevés, comme la gestion durable de la croissance du tourisme afin de maintenir le potentiel du secteur.

Les discussions ont ainsi porté sur le lien entre le tourisme urbain et les cinq grands domaines abordés dans le cadre de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement (1- Croissance économique inclusive et durable ; 2- Inclusion sociale, emploi et réduction de la pauvreté ; 3- Utilisation rationnelle des ressources, protection de l’environnement et changements climatiques ; 4- Valeurs culturelles, diversité et patrimoine ; et 5- Compréhension mutuelle, paix et sécurité).
Modérateur de la table ronde : M. Taleb Rifai, Secrétaire général de l’OMT.
Contacts :
Responsable des médias de l’OMT : Rut Gomez Sobrino
Tél. : (+34) 91 567 81 60 / rgomez@unwto.org
HôtelsAfrik – Promotion Tourisme Durable

Le partage c'est la vie !

Commentaire

comments

Post Author: Youssou Mboup