SALORA , 1er salon de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration

SALORA , 1er salon de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration

SALORA est un salon culinaire qui offrira aux participants la chance de montrer leur savoir-faire devant un public de professionnels. Ce sera un événement multidimensionnel avec une exposition internationale de 3 jours, un concours culinaire pour identifier les meilleurs chefs professionnels et amateurs de la région et des ateliers spécialisés sur l’agroalimentaire, la gestion de l’accueil, les nouvelles technologies des équipements hôteliers et de la restauration.

« La promotion de l’excellence dans l’industrie alimentaire et de l’hôtellerie en Afrique de l’ouest »
SALORA , 1er salon de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration prévu du 16 au 18 novembre 2017 au Hôtel King Fahd Palace, Dakar, Senegal. SALORA 2017 est un événement commercial de 3 jours avec une exposition sectorielle notamment des pavillons dédiés aux produits alimentaires, à l’équipement hôtelier et à la restauration. SALORA, c’est aussi le Salon Culinaire qui offrira aux participants la chance de montrer leur savoir-faire devant un public de professionnels.
SALORA sera un évènement multidimensionnel :
-Une exposition internationale de 3 jours
-Un concours Salon Culinaire pour identifier les meilleurs chefs professionnels et amateurs de la région.
-Des ateliers spécialisés sur l’agroalimentaire, la gestion de l’accueil, les nouvelles technologies des équipements hôteliers et de la restauration.

POURQUOI SALORA
L’ASCENSION DU MARCHÉ DE CONSOMMATION DE L’AFRIQUE DE L’OUEST
Cette grande première manifestation commerciale se concentrera sur les produits alimentaires, l’hôtellerie et la restauration des pays francophones et lusophones d’Afrique de l’Ouest, notamment le Sénégal, Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’ Ivoire, la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Togo.
Tous sont membres de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest), une opportunité d’accéder à un marché de plus 115 millions d’habitant.

La demande pour les produits alimentaires, les franchises, les restaurants et les cafés est exponentielle
l’Afrique a maintenant la classe moyenne la plus forte au monde. Quelques 313 millions de personnes, 34 % de la population de l’Afrique, dépensant 2,20 dollars américains par jour, soit une hausse de 100% en moins de 20 ans. Les dépenses de consommation par la classe moyenne ont atteint environ un quart du PIB de l’Afrique soit 3359 milliards de dollar américain en 2012-2014. En 2030, ce chiffre atteindra probablement 2,2 trillion de dollar américain.

Un boom de l’industrie hôtelière
En fait au cours des dernières années, tous les grands noms de l’industrie mondiale du tourisme, en commençant par les groupes hôteliers mondiaux, ont leurs yeux totalement rivés sur le continent africain et son grand potentiel touristique. Depuis quelque temps, les opérateurs peinent à financer leurs projets, ce qui a changé, aujourd’hui, ce sont les investisseurs qui participent au financement de chaînes hôtelières qui sont présentes sur le continent. 50.000 chambres dans 270 hôtels dans le pipeline pour le développement en Afrique, dont l’Afrique de l’Ouest est le plus gros contributeur à 53%

POURQUOI LE SÉNÉGAL
La terre de la Téranga (hospitalité), le Sénégal est un creuset de l’Afrique avec une cuisine fortement marquée par les influences extérieures. Le Sénégal sera parmi les 10 principaux marchés de consommation en Afrique en termes de dépenses de consommation prévue d’ici 2020 à environ 16 milliards de dollar américain.

La plaque tournante du commerce de la consommation de l’Afrique occidentale francophone, le Port de Dakar se positionne en 2e position après celui d’Abidjan. Le Sénégal compte actuellement 5 hôtels de dimension internationale en construction avec un total de 914 chambres. Plus de 1.000.000 d’arrivées de touristes par an, le nombre le plus élevé en Afrique occidentale francophone, le gouvernement vise 2 millions d’arrivées en 2018 et 3 millions d’arrivées en 2023.

Le plus grand projet de construction de l’aéroport d’Afrique de l’Ouest, l’aéroport international Blaise Diagne, qui devrait être achevé en fin 2016 avec une capacité d’accueil de 3,5 millions de passagers par an. Construction et développement de nouveaux pôles touristiques: JoalFinio (250 chambres), Pointe Sarène (5 hôtels avec 1600 chambres et 120 villas), Mbodiène (4 hôtels).

OBJECTIFS SALORA
Permettre aux entreprises internationales de rencontrer les distributeurs et les acheteurs locaux dans les secteurs de l’alimentation, de l’hôtellerie et de la restauration.
Favoriser la promotion de la production locale notamment les fruits et légumes, la gastronomie sous régionale et des équipements de l’hôtellerie.
Permettre aux entreprises sénégalaises et sous régionales d’élargir leur réseau de distribution.
HôtelsAfrik – Actualité des professionnels du tourisme

Le partage c'est la vie !

Commentaire

comments

Post Author: Youssou Mboup